Encouragement pastoral n°12

12eme et dernier encouragement de la part de Joseph

N'oubliez pas notre prochain rendez-vous ce Jeudi ici même. Vous pouvez visualiser la video directement sur le lien suivant <=

Ou directement ci-dessous

Mot du pasteur du mois de Juin. Introduction de la série sur le Psaume 30:5-6
Depuis le 11 Mai, nous avons enfin commencé à recouvrer la liberté de nos mouvements !! YES !!!!
Qu’avez-vous ressenti ?
Du mécontentement ? (Enfin, ce n’était pas trop tôt !)
Un peu de méfiance, d’inquiétude (Est-ce qu’on peut vraiment sortir sans risque ?)
De la joie (Vous avez sauté de joie, enfourché votre vélo, moto ou voiture et baladé jusqu’aux confins de la limite autorisée !)
Peut-être même un mélange des trois.
La vie reprend son cours petit à petit, avec des ajustements.
La vie de notre église va reprendre son cours, en respectant avec sagesse les recommandations sanitaires. La joie de nous retrouver tous ensemble n’est pas encore là, mais on entrevoit un nouveau jour qui se lève.
J’ai le Psaume 30 qui résonne dans ma tête en particulier les versets 5 et : « Chantez donc à l’Eternel, vous tous qui lui êtes attachés ! Apportez-lui vos louanges ! Proclamez sa sainteté ! Son courroux dure un instant, sa faveur est pour la vie. Si, le soir, des pleurs subsistent, au matin, la joie éclate. »
La joie vient le matin, mais quand vient le matin ?
Dieu nous a promis que ce serait vrai. Mais que se passe-t-il si le matin ne vient pas demain ? Je ne veux pas dire si demain ne vient jamais mais plutôt si demain n'est pas le matin quand la joie vient ?
Dieu a dit que la joie vient le matin, mais il n'a pas dit que ce matin viendra toujours demain.
Dieu a dit que la joie venait le matin, mais il n'a pas dit que la joie était juste au coin de la rue.
Dieu a dit que la joie venait le matin, mais il n'a pas dit que mes ennuis disparaîtraient du jour au lendemain.
La joie viendra, c'est certain. La lumière triomphera de l'obscurité. Mais cette joie vient selon l’agenda de Dieu, pas le mien.
La vraie joie selon Dieu, c’est le profond et vif plaisir qui est produit quand on croit à la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.
La joie commence par l'Évangile, elle commence en croyant à la Bonne Nouvelle.
Rappelez-vous le premier Noël, quand l'ange est apparu aux bergers : « N’ayez pas peur : je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple le sujet d’une très grande joie. Un Sauveur vous est né aujourd’hui dans la ville de David ; c’est lui le Messie, le Seigneur. » Luc 2 : 10-11
David, déroule dans ce Psaume les raisons pour lui d’offrir sa louange à Dieu. Mais ce n’est pas suffisant, il ne peut pas s’empêcher d’inciter tous ceux qui appartiennent à Dieu à louer avec lui.
La raison qui nous est tous commune : La colère de Dieu ne dure qu’un instant, sa faveur pour toujours.
Quel contraste entre la nature passagère de la colère de Dieu envers son peuple et la faveur éternelle dans laquelle Il les tient. Il n’y a aucune chute, aucune discipline de Sa part, ni aucune épreuve qui peut me séparer de mon Dieu et de sa bienveillance.
Ça me rassure et ça me donne envie de chanter que de savoir que j’appartiens à l’Eternel !
Est-ce que vous voulez chanter avec moi ? https://www.youtube.com/watch?v=9kesbXYg6mk